Pour une Europe plus harmonisée

 Pour une Europe plus harmonisée

Aimée Chabert
Etudiante en Master 2 Droit des affaires et fiscalité (Formation continue)
Institut de Droit et d’économie des affaires – Université Jean Moulin Lyon 3

 Nous souhaitons une Europe plus harmonisée entre les différents pays avec une fluidité plus importante sur les différents aspects suivants :

  • Juridique
    Harmonisation des lois, des règlements, des normes (une hiérarchie des normes identique et applicable par chaque Etat membre de l’Union européenne-UE)
    Référence et code identique pour les Etats membres de l’UE. 
  • Fiscal
    Libre circulation des entreprises dans l’UE
    Libre installation des entreprises dans l’UE
    Taux de fiscalité entreprise identique pour tous les Etats membres de l’UE, voire même taux européen empêchant ainsi « la course au meilleur taux de fiscalité » pour les entreprises.
  • Humain
    Avec la création d’une chartre d’accueil entre les Etats membres, notamment pour les personnes  fuyant leur pays et ainsi éviter le plus possible les situations de migrants dérivant d’un pays à l’autre en attendant une autorisation d’accoster.
    Définir des permanences d’accueil entre chaque pays et éviter ainsi de se renvoyer le problème.
  • Valorisant
    Apprécier l’Europe à sa juste valeur, la connaître et la reconnaître,
    Pouvoir mettre en avant ce qu’elle apporte aux membres de l’Union et non pas retenir seulement les inconvénients.   
  • Egalitaire
    Faire en sorte de ne pas avoir une Europe à 2 vitesses
    Adopter un « trend » + de gagnants et  – de perdants.
  • Pédagogique
    Favoriser l’entraide entre les Etats membres (par exemple expliquer le problème de la Grèce ainsi que la nécessité de la sauver !
  • Simple, sans complexité administrative comme actuellement (par exemple,  création d’entreprise facile dans un Etat alors que cela est difficile dans un autre).

Les « bonnes pratiques » à adopter

  • Par l’éducation (dès le plus jeune âge)
  • Par l’explication, attention au relais des médias qui n’est pas toujours positif : la méconnaissance fait peur.
  • Par la valorisation des actions.
  • Par une mise en place d’harmonisation des diplômes (équivalence entre les pays).
  • Par des niveaux de vie similaire (ex. : Allemagne //Portugal)
  • Par la mise en place d’un passeport Européen (au lieu de Français ou Italien par ex).
  • En véhiculant un esprit d’appartenance, en donnant aux citoyens l’envie de se dire qu’ils sont d’abord Européens et ensuite Italiens …
  • En inculquant l’optimisme, dire que cela va bien au lieu de toujours être négatif.
  • En respectant l’autre, en le comprenant, et en intégrant et acceptant ses différences.

L’Europe ne pourra se développer, grandir et être à la hauteur de nos attentes qu’à la condition sine qua none que tous, à notre niveau, croyons en ses valeurs et à la chance d’en faire partie.

Faisons lui confiance, aimons la et elle nous donnera ce que nous attendons !